Tabula-leksoy

Le tabula-leksoy (« mots du tableau ») est une série très performante de mots-outils, inspirée du tabel-vortoj de l’esperanto.
Malgré les terminaisons en –o, –a, –e, tous ces mots sont en fait des radicaux, donc l’accent tonique tombe sur la dernière syllabe (ki’o, ti’e, o’lo, a’la, no’ya…)

SENS Interrogatif
(que, quoi)
Démonstratif
(ce, ça)
Indifférencié
(n’importe)
Indéfini
(quelque)
Négatif
(non, rien, aucun)
Collectif
(chaque)
Altérité
(autre)
KI- TI- PY- Y- NEY- OL- AL-
Chose ou
situation
-O kio
(que, quoi)
tio
(cela, ça)
pyo
(n’importe quoi,
n’importe quelle chose)
yo
(quelque chose)
neyo
(rien, aucune chose)
olo
(tout, chaque chose)
alo
(autre chose)
Déterminant -A kia
(quel, lequel)
tia
(ce, cet,
celui-là)
pya
(n’importe quel,
quelconque)
ya
(un, un certain)
neya
(aucun)
ola
(tous, chaque)
ala
(autre, un autre)
Manière -E kie
(comment)
tie
(ainsi, tellement,
comme ça)
pye
(n’importe comment,
n’importe quelle manière)
ye
(en quelque sorte,
d’une certaine façon)
neye
(nullement,
en aucune façon)
ole
(de toute manière)
ale
(autrement)
Individu -AN kian
(qui, lequel)
tian
(lui, celui-là)
pyan
(n’importe qui,
quiconque)
yan
(quelqu’un)
neyan
(personne)
olan
(tous, chacun
tout le monde)
alan
(quelqu’un d’autre)
Raison -AS kias
(pourquoi)
tias
(pour cette raison,
aussi, c’est pourquoi)
pyas
(pour n’importe
quelle raison)
yas
(pour quelque raison,
pour une raison)
neyas
(pour aucune raison)
olas
(pour toute raison)
alas
(pour une autre raison)
Lieu -EN kien
(où)
tien
(là)
pyen
(n’importe où)
yen
(quelque part)
neyen
(nulle part)
olen
(partout)
alen
(ailleurs)
Temps -ES kies
(quand)
ties
(alors)
pyes
(n’importe quand)
yes
(un jour, une fois)
neyes
(jamais)
oles
(toujours)
ales
(une autre fois)
Quantité ou proportion -OS kios
(combien)
tios
(tant, autant)
pyos
(n’importe quelle quantité)
yos
(une certaine quantité)
neyos
(rien du tout)
olos
(tout)
alos
(d’une autre quantité)

Les termes en o peuvent exprimer un objet (tio myewi = c’est mou) ou une situation (tio neebli = c’est impossible).

2 commentaires

  • Bravo ! Avoir réconcilié la table des corrélatifs avec les affixes est excellent ! J’ai encore quelques idées de réformes de l’Espéranto dans ce goût-là, tu me motives à les partager, merci !

    • haha merci ! J’ai essayé de tout « réconcilier » en fait, y compris les prépositions, conjonctions, pronoms…
      kien ? me eni tien. en paneno.
      (Où ? Je me trouve là. Dans la boulangerie)

      mapa sado (comportement maternel)
      sado a mapo (comportement de mère)

      me iti na en tua domo. me iti na en tu domi (Je vais dans ta maison. Je vais là où tu habites)
      cepí tio. cepí, o tu voli. (Prends ça. Prends ce que tu veux)
      cepí tia buko. cepí, a tu voli. (Prends ce livre. Prends celui que tu veux)…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *