Articles

Il n’y a pas d’article en mundezo. Le caractère défini ou indéfini est indiqué par le contexte. Lorsque le contexte ne permet pas de savoir si le nom est défini ou non, on privilégie l’indéfini (evo, tcipo, matoy = une maison, un oiseau, des femmes)

Si on veut insister sur l’unité de ce dont on parle, on utilise l’adjectif numéral « un » (1). Si on veut insister sur la quantité indéfinie de ce dont on parle, on utilise avec l’adjectif indéfini « ya » (un, quelqu’un, un certain…).

Exemples

me si bato = Je suis un homme
me si bato ke kudeye peli na tu = Je suis l’homme qui t’a parlé hier
tu si alta bato = Tu es un grand homme
me voli koa evo = Je veux une grande maison
me ami tcoko = J’aime le chocolat
me voli tcoko = Je veux du chocolat
me voli un tcokoyo = Je veux 1 chocolat
mea posamia kromo si rodjo = Ma couleur préférée est le rouge
yatcipoy si tcipo = Les hirondelles sont des oiseaux
me ami yatcipoy = J’aime les hirondelles
me peli na ya mato = Je parle à une (certaine) femme
ki tu peli na tcipoy? = (Est-ce que) tu parles aux oiseaux ?
ki tu peli na ya tcipoy? = (Est-ce que) tu parles à des oiseaux ?

Lorsque le contexte ne permet vraiment pas d’indiquer le caractère défini, on peut utiliser des adjectifs comme tia (ce, cet/te).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *